Vous êtes ici:

4Evaluer la qualité et la pertinence des sources

L'évaluation de la documentation permet de voir :

  • si les documents repérés offrent une information de qualité, valable et fiable. 
  • si l'information recueillie paraît pertinente compte tenu des besoins suscités par le travail à accomplir.

4.1 Évaluer la qualité des sources

Il est important de pouvoir se fier à l'information que l'on a repérée, qu'elle soit imprimée ou électronique. On doit faire preuve de jugement critique pour en évaluer la qualité et il faut garder en tête que toute information dont on ignore la provenance devrait a priori être écartée.

Pour évaluer la qualité des sources, on se posera les questions suivantes :

QUI ?

Quelle est la provenance du document et qui en est l’auteur ?

C’est la crédibilité de la source qui est évaluée. Ce critère est souvent plus facile à établir lorsqu’il s’agit de documents imprimés que lorsqu’il s’agit d’informations trouvées sur le net.

(POUR)QUOI ?

Quel est l’objectif poursuivi par l’auteur de l’information ?

On s’interroge ici sur la validité et plus particulièrement sur son objectivité.

COMMENT ?

Les documents sont-ils basés sur des recherches ou s’agit-il de textes d’opinion ?

C’est à nouveau la validité de l’information qui est ici évaluée ou plus particulièrement son exactitude.

QUAND ?

A quelle date, époque les documents ont-ils été publiés, créés ?

C’est encore de la validité de l’information qu’il s’agit ou plus particulièrement de son actualité.

OU ?

Dans quel pays ou quelle région les documents ont-ils été publiés ?

On évalue la validité de l’information d’un point de vue géographique.

Pour vos travaux ICHEC, vous pouvez utiliser la grille d'évaluation de la qualité des sources.

4.2 Évaluer la pertinence des sources

C’est réponde à un certain nombre de questions qui permettent de choisir l’information utile au travail à réaliser.

Pour évaluer cette pertinence, on peut à nouveau se poser quelques questions qui porteront sur le contenu des documents et sur le niveau (scientifique, professionnel, d’intérêt général, populaire,…) de l’information véhiculée.

Pour vos travaux ICHEC, vous pouvez utiliser la grille d'évaluation de la pertinence des sources.

 

Pour en savoir plus sur les différents niveaux d'information d'une source (scientifique, professionnelle, d'intérêt général ou populaire, consultez la typologie de Danielle PERREAULT, chercheuse canadienne.

 

Quelques conseils :

Pour évaluer la pertinence du document, il n'est pas nécessaire de lire tout le document. Une exploration rapide suffit pour se faire une idée du contenu du document.  On sera attentif :

  • au titre du document ;
  • au résumé (abstract): on le trouve dans la plupart des notices bibliographiques tirées des bases de données, au début ou à la fin des articles de revues et souvent à l'endos des livres (quatrième de couverture) ;
  • à la table des matières : elle permet de mieux apprécier le contenu (plan et logique de l'argumentation) et de bien repérer les chapitres qui peuvent être pertinents ;
  • aux tableaux, graphiques, etc.: ils peuvent aider à la compréhension du sujet et être utiles pour le travail.

Enfin, pour évaluer le niveau de l’information, on s’interrogera sur les éléments suivants :

  • la nature du document : déterminer s'il s'agit d'un document pédagogique, de recherche ou de vulgarisation. Il faut garder en mémoire qu'il s'agit d'effectuer un travail de niveau universitaire et savoir reconnaître la nature des revues consultées ;
  • la qualité de l'information: revoir, si nécessaire, les critères permettant d'évaluer la qualité de l'information ;
  • l'introduction et conclusion : consulter l'introduction et la conclusion du document. Une lecture rapide permet d'évaluer le niveau de l'information, de connaître quelle est la question de départ et quelles sont les conclusions que l'auteur en tire ;
  • la spécialisation du vocabulaire : noter le niveau de spécialisation du vocabulaire utilisé.